Grillage en panneaux rigides soudés

Côté poseur, ses intérêts sont multiples. D’abord, ce produit s’adapte à tous les dénivelés et toutes les courbes (essayez de poser du simple torsion dans un vallon sinueux) Ensuite, on le pose en une seule fois : on veux dire par là qu’il n’y a pas de temps de séchage des poteaux qui retarde l’avancement; enfin, ses qualités mécaniques (rigidité) et esthétiques en font un produit
incontournable.

Passons à la pose.

Comment poser du grillage en panneaux?

La première étape de la pose est la répartition des trous qui recevront les poteaux, tous les 2 m ou 2,50 m selon les produits. Utilisez un cordeau pour l’alignement. Les trous doivent-être suffisamment profonds pour que les poteaux en position soient suspendus dans le vide.

Dans un second temps, il s’agit de mettre en place le premier poteau …d’aplomb !! Pour cela, vous présentez le premier panneau que vous associez au premier poteau avec les clavettes (des systèmes un peu différents existent, tous sont similaires). Puis vous associez le deuxième poteau au premier panneau. Il s’agit maintenant de régler le panneau de niveau et d’aplomb : le plus simple consiste à caler le panneau par le dessous pour le niveau (cales en bois); et de le maintenir par des planches ou chevron pour l’aplomb (comme sur la photo). Vous devriez donc avoir un panneau de niveau et d’aplomb avec ses deux poteaux suspendus au-dessus leurs trous. Vous pouvez alors remplir ces deux premiers trous de béton.

La suite est beaucoup plus facile. Vous associez votre panneau suivant au dernier poteau posé. Vous le calez de niveau avec des cales en bois. Vous associez le poteau suivant, le calez avec deux chevrons. Vous remplissez de béton le dernier trou. Et ainsi de suite.

Une fois l’ensemble posé, on vous recommande d’aligner le dessus de vos poteaux avec un cordeau.

Le décrochement

Vous avez la possibilité de « décrocher » en hauteur en changeant d’encoche sur le poteau, afin de suivre le relief. on vous conseille d’ailleurs de commencer par le haut du terrain. Pour les courbes, rien de particulier, assurez-vous néanmoins de répartir les angles, pour une question évidente d’esthétique.

Enfin, sachez que la pose peut se faire avec des platines, sur une semelle ou un muret par exemple.

Sachez également qu’il existe de nombreuses finitions et un large choix de couleur, du vert au jaune en passant par le bleu et le rouge… Et que rien ne vous empêche de poser des panneaux bleus avec des poteaux jaunes autour d’une aire de jeux par exemple.

Comment dessiner vos allées et circulations
Grillage simple torsion