Quelle partie de la plante utiliser pour fabriquer du purin de consoude?

purin de consoude

Bien plus qu’une plante anodine, la consoude est très utilisée pour la production d’engrais fertilisant. Il est à la fois naturel, organique mais surtout indispensable pour faire bourgeonner son petit coin potager. Face à ses vertus, vous pourrez faire une croix sur les engrais chimiques tout en faisant fleurir vos bourgeons dans les temps.

Les vertus de la consoude

Spécialement dédiée aux jardins botaniques et particulièrement aux potagers bio, la consoude est la plante dont vous avez besoin pour l’entretien de vos bourgeons. De par sa composition naturelle et sans une once d’engrais chimiques, vous allez pouvoir jouir d’un jardin 100 % bio. Par ailleurs, elle est très appréciée pour son efficacité et ses vertus conventionnelles. Certains en profitent même pour se remplir les poches. Mais en revenant sur sa fonction principale, ces plantes ont des apports très nutritifs à savoir la potasse, l’azote et le bore. Des éléments qui sont plus que favorables pour la fertilisation du sol. Son action principale réside au niveau de sa vie microbienne. D’une part, elle a de nombreuses composantes dont les vitamines sont les plus prédominantes et d’autre part ces plantes servent d’engrais dont l’efficacité a été prouvée à maintes reprises. Toutefois, il ne faut pas se méprendre, car leurs rôles restent purement biologiques. À cet effet, elle contient aucun fongicide ou insecticide. Son rôle se limite purement et simplement à la fertilisation de votre petit coin potager. Pour plus d’informations, visitez www.b-actif.fr/.

L’usage de la plante de consoude

L’engrais à base de purin de consoude est facile à réaliser et constitue un réel gain de temps. En principe, seule la feuille de la plante est utilisée pour fabriquer la consoude. Toutefois, il doit s’agir d’une très jeune plante. Cela vous permettra de garder le reste pour fertilisation l’autre moitié de votre coin potager. En principe, ces plantes se coupent à 5 cm du sol, laissant à l’autre moitié le temps de fleurir avant de la couper à nouveau. C’est donc la raison pour laquelle vous êtes conseillé de ne miser que sur des plantes relativement. Seule la moitié de cette plante suffit pour fabriquer l’engrais. Il est également possible d’utiliser des plantes plus âgées. Dans ce genre de cas, vous allez devoir user de toute la feuille de la consoude. Dans ce genre de situation, il va falloir également se servir de sa tige et de ses fleurs. La plante toute entière va donc vous être utile pour la fabrication d’un bon engrais fertilisant. Toutefois, si la plante est très âgée, il va falloir la diluer dans 10 litres d’eau de façon à profiter de ses vertus.

Les étapes à ne pas manquer

Pour fabriquer le purin de consoude, vous devez dans un premier temps, couper la plante à environ 5 cm du sol. Si elle est jeune, vous n’allez pulvériser que la feuille. Dans le cas contraire, il va falloir hacher la plante en entière. La prochaine étape consiste à la mettre dans un récipient métallique. Sachez qu’il est indispensable de peser la consoude hachée pour déterminer la quantité d’eau. En effet, il est important de diluer cette plante avec de l’eau, autrement l’engrais perdra son efficacité. Mettre un couvercle sur le récipient vous est fortement recommandé pour éloigner les mouches et faire disparaître la forte odeur de la consoude. La suite consiste à brasser le mélange de temps à autre. Vous saurez que votre préparation est prête à l’emploi lorsqu’elle ne présente plus de bulle. Mais pour optimiser son efficacité, il est nécessaire de la filtrer avec des bas de fermes. Désormais, vous pouvez faire bon usage de votre super engrais pour faire fleurir votre coin potager.

La quantité de consoude requis

Seule la feuille suffit pour préparer le purin de consoude. Mais qu’en est-il de sa quantité ? En principe, il vous suffira d’utiliser 10 pieds de consoude pour bien entretenir votre jardin. Cette quantité est amplement suffisante pour un potager de 300 à 400 m². Si vous avez un potager plus grand, alors il vous suffira juste de doubler cette quantité. Au cas où il y aurait un surplus, il est possible de préparer du burin avec le reste de la consoude. N’oubliez surtout pas de le filtrer et de le conserver au frais pour les printemps à venir. En principe, le burin est pour une utilisation immédiate ou dans les mois qui suivent. Mais il est possible de le conserver pour les 6 prochains mois à condition de bien le filtrer. Son contenant doit donc être noir de préférence et à l’abri de la lumière. De telles précautions doivent être prises pour conserver ses vertus. Si le burin que vous avez fabriqué est de trop, il est préférable de le placer dans votre compost. Vous voilà bien renseigné sur la manière dont vous faire bon usage de la plante de consoude.

Anticiper l’entretien futur de votre jardin
Comment se débarrasser de la mousse dans le gazon