Article arrosageDans cette série d’articles, je vais vous expliquer comment concevoir et mettre en place votre arrosage intégré.

Cet article se concentre sur l’étude du projet. Le suivant vous aidera à faire la liste exhaustive de tout ce dont vous aurez besoin en matériel. Enfin, je vous expliquerai comment passer à la réalisation. Je vous préviens, il y a du travail ! Mais je vais faire de mon mieux pour que tout soit limpide ;-) (projet-exemple en fin d’article).

Pourquoi un arrosage automatique ?

Un arrosage automatique n’est à priori pas économique. Cependant, si vous souhaitez garder votre beau gazon vert, il sera bien plus économique d’installer un arrosage intégré que d’utiliser un arroseur oscillant. Tout d’abord vous arroserez la totalité de la surface, sans omettre certains recoins; ensuite vous apporterez juste l’eau nécessaire à votre gazon, sans gaspiller.

Si vous envisagez d’installer un gazon en plaques, je vous recommande vivement d’en profiter pour installer un arrosage automatique. Ce serait dommage de voir griller votre beau gazon.

De quoi a-t-on besoin pour l’étude ?

Vous avez besoin d’un plan à l’échelle de votre jardin, en repérant de manière précise les arbres et massifs existant. Ainsi que d’un compas, crayons de couleur et gomme.

D’autre part, il faut que vous sachiez quel matériel vous allez utiliser. En effet, selon les fabricants et les gammes, les caractéristiques des turbines ou des tuyères sont différentes. Or nous aurons besoin de savoir notamment les portées de nos arroseurs pour pouvoir les placer judicieusement dans notre jardin. Pour ma part, je travaille avec les produits Rain Bird, ce sont des produits de très grande qualité que vous pouvez trouver dans les magasins de bricolage. Je ne rentrerai pas dans les détails techniques (trajectoires, buses etc.).

Voici donc une liste des arroseurs les plus courants à notre disposition :

Turbine Rain Bird

Turbine Rain Bird

Les turbines (ce sont des arroseurs à jet tournant) :

 

 

Tuyère Rain Bird

Tuyère Rain Bird

Les tuyères (ce sont des arroseurs qui arrosent un secteur entier) :

Remarques :

Tous ces arroseurs se soulèvent sous la pression de l’eau et disparaissent une fois le cycle d’arrosage terminé. Lorsque vous choisissez un arroseur de la Série 3500 par exemple, vous devez choisir la hauteur à laquelle l’arroseur va se soulever pour arroser. Le plus courant est une hauteur de 4″ (pouces) ce qui correspond à 15 cm. La référence de votre turbine sera donc  3504 (idem 5004 et 1804).

Par où commencer ?

La toute première chose que vous devez faire est de mesurer le débit dont vous disposez. Attention ! Le débit n’a rien à voir avec la pression ! La pression oscille généralement autour des 2 bars, vous pouvez le vérifier auprès de votre fournisseur d’eau. Le débit se mesure en m3 par heure et peut varier beaucoup d’un pavillon à l’autre. Voici comment procéder :

  • Trouver le robinet à la fois le plus proche du jardin que vous voulez arroser et le plus proche possible de votre compteur d’eau;
  • Prenez un sceau de 10L et munissez-vous d’un chronomètre (montre avec trotteuse, smartphone…);
  • Mesurez le temps en secondes, robinet ouvert à fond, pour remplir vos 10L. Renouvelez 2 ou 3 fois pour vous assurez que vous trouvez toujours le même temps.
  • Maintenant appliquez cette formule simple : 3,6 x 10L / tps en secondes. Cela vous donnera le débit disponible en m3/h.
  • Gardez précieusement cette information que nous appellerons « Débit de Référence ».

 Le placement des arroseurs

Deux principes à combiner :

  • Cherchez à arroser la totalité de la surface avec le moins d’arroseurs possible.
  • Chaque surface devra être arroser par au moins 2 arroseurs.

Bon, concrètement :

  • Commencez par placer un arroseur dans tous les angles (sans préjuger de leur portée).
  • Ensuite considérez un des plus grand côté du jardin, et demandez-vous s’il est nécessaire d’ajouter un ou plusieurs arroseurs supplémentaires entre les deux des angles sachant que :
    • chaque arroseur doit arroser les pieds de l’arroseur suivant, idéalement sans le dépasser (utilisez votre compas);
    • la portée maximum est de 15 m;
    • et que ne devez pas arroser de mur, terrasse, cabanon etc. (et donc réduire la portée et multiplier les arroseurs).
  • Renouveler l’opération pour chaque côté ou surface.

Il est probable que vous ayez besoin de gommer et de recommencer. Si c’est le cas, reprenez mais changez de point de départ.

Une fois que vous avez fait le tour du jardin, regardez si le centre est bien arrosé (par au moins 2 arroseurs) ou s’il faut ajouter quelques arroseurs.

 Le réseau : les lignes

Avant de tracer les lignes d’arrosage, repérez chaque arroseur par une lettre (A, B, C…). Sur une feuille à part, noter pour chaque arroseur :

  • le modèle,
  • la portée nécessaire ou l’angle dans le cas d’une tuyère,
  • et la consommation.

Pour le faire avec précisions, servez-vous des deux tableaux téléchargeables plus haut pour les turbines. Par exemple, votre arroseur A est une turbine 3504 qui arrose à 5,50 m et consomme 0,17 m3/h (selon le tableau téléchargé) et B est une tuyère arrosant un secteur de 90°… :

  • A/5004/12 m/0,91
  • B/1804/90°/0,3
  • C/3504/9,00 m/0,53
  • Etc. Faites cela pour chaque arroseur.

Avec ces données, si vous mettez sur la même ligne A et C par exemple, votre ligne « consommera » 0,91 + 0,53 soit 1,44 m3/h.

Pour tracer votre réseau, là encore, vous allez devoir respecter quelques principes :

  • Ne jamais mélanger sur une même ligne des turbines et des tuyères.
  • Le total des consommations d’une ligne doit être inférieur au Débit de Référence que vous avez mesuré avec votre sceau.
  • Si possible, préférez les structures en forme de H, plutôt que les enchaînements d’arroseurs, cela permet d’équilibrer la charge surtout si les arroseurs ne sont pas tous identiques.

Sur votre plan, utilisez une couleur par ligne.

Remarques :

Si vous avez des tuyères complètement isolées, que vous ne pouvez pas relier entre elles sans faire des kilomètres de lignes, remplacez les tuyères par une turbine 3504 mais comptez la consommation d’une tuyère (en effet, vous pourrez « forcer » la turbine à ne pas arroser trop loin mais elle va sur-consommer).

Exemple de projet

Voici un projet-exemple pour vous aidez à comprendre.

Ici nous avons considérez que le massif de rosiers devait être arrosé, mais pas celui en angle. Petite précision pour les puristes, nous pourrions ajouter un arroseur entre A et O et entre M et N.

Vue d'ensemble

Vue d’ensemble

 

Plan de travail

Plan de travail

 

Arroseurs 1

Arroseurs 1

 

Arroseurs 2

Arroseurs 2

 

Réseau

Réseau

Site Rain Bird : www.rainbird.fr

 

Votre avis nous intéresse, laissez votre commentaire !