cerclechromatdegradevm7

Lorsque l’on crée un massif, une plate-bande ou que l’on associe des arbustes, la question des couleurs se pose inévitablement. Savoir associer les couleurs est indispensable pour se donner de bonnes chances de réussir son massif. Les proportions, la hauteur des plantes, leur forme, leur volume, etc… sont d’autres éléments à prendre en compte avant d’arrêter sont choix sur un végétal plutôt qu’un autre.

Mais je vous propose ici, de nous intéresser à la couleur

On considère habituellement deux manières d’associer les couleurs : en créant des contrastes ou au contraire des harmonies. Pour choisir l’un ou l’autre de ces styles, il faut répondre à ces trois questions simples : où, quand, comment ?
  • Où ? au soleil, à l’ombre, sous un arbre, au milieu de la pelouse, etc… Le point de vue est important, les éléments autour également (mur, eau, fond végétal…).
  • Quand ? les fleurs choisies fleuriront à quelle période ?
  • Comment ? le style du massif : structuré, « à l’anglaise », … l’ambiance que l’on souhaite a un impact direct sur le choix des couleurs.
Revenons sur ces trois questions, et sur l’utilisation des couleurs en fonction de nos réponses.
A propos du lieu tout d’abord : on utilise les couleurs vives pour les endroits ensoleillés ou éloignés du point de vue habituel. Au contraire, pour les massifs au bord de la terrasse ou à l’ombre, on préférera les tons pastels.

A propos des dates de floraison : on aime les couleurs vives l’été et les pastels le printemps et l’automne. L’hiver, c’est différent, on est prêt à tout pour apercevoir une fleur, alors la couleur …!

cerclecouleursprisecgm1

A propos de l’ambiance : dire qu’un massif structuré doit utiliser des couleurs vives est une ânerie. Et une plate-bande à l’anglaise, des couleurs pastelles, tout autant. Par contre, pour un massif structuré que vous voulez pastel, utilisez des couleurs qui se suivent, mais pas de trop près; par exemple utilisez le bleu et le violet mais évitez le bleu-violet. D’un autre côté, de la structure et des couleurs douces, cela peut être superbe, c’est une question de proportion…

Le cercle chromatique est un outil pratique pour faire les bons choix pour associer les couleurs. Son utilisation ne se limite pas au jardin ! vous pouvez vous en servir pour définir les couleurs de votre salle de bain ou de la chambre du petit dernier !

Bien sûr, les goûts et les couleurs ça se discute ! Néanmoins, il y a des choix qui font l’unanimité.

Voici des règles simples, qui satisferont tout le monde.

Rappelons rapidement que :
  • Le Jaune/Bleu/Rouge sont les couleurs primaires.
  • Si on mélange deux primaires, on obtient une couleur dite secondaire. Jaune+Bleu=Vert, Bleu+Rouge=Violet et Rouge+Jaune=Orange.
  • On dit que le bleu et l’orange sont complémentaires (si vous regardez sur le cercle le bleu et l’orange sont à l’opposés l’un de l’autre). Idem pour Jaune/Violet et Vert/Rouge.

melanpodium-showstarPour les contrastes, plusieurs associations sont possibles :

  • deux couleurs primaires : très violent. Exemple Jaune/Bleu.
  • deux secondaires : contraste fort. Exemple Violet/Orange.
  • une primaire et sa complémentaire : fort et attractif. Exemple Bleu/Orange.

harmonie-florale_800_7364Pour les harmonies et les camaïeux, les associations sont de deux types :

  • harmonie chromatique : exemple Violet/Bleu/Vert, Jaune/Orange/Rouge.
  • camaïeux : déclinaison de nuances d’une couleur. Exemple : nuances de Bleus jusqu’au Violet.

En fait, je vous donne là les principes, car toutes ces associations se déclinent en changeant de nuance. Par exemple le Bleu et l’Orange : vous pouvez choisir un Bleu Cyan et un Rouge Orangé ou (dans l’autre sens si j’ose dire, si l’on considère le cercle chromatique) un Bleu-Violet et un Jaune-Orangé. De là, les combinaisons sont infinies !

 

4231_1Précisons l’usage du blanc, du noir, du rose

Nous pouvons parfaitement faire un massif composé uniquement de fleurs blanches. Mais en association, on utilise volontiers le blanc … en petite quantité ! juste pour mettre en valeur les autres couleurs. Le blanc est une couleur très dominante, donc pas d’excès.
Le noir, c’est différent, les fleurs noires… à part quelques tulipes…
Une couleur difficile à utiliser en mélange : le rose, mélange de violet (froid) et de rouge (chaud)…

Il y aurait encore beaucoup à dire sur les couleurs

Comme les définir du point de vue physique. Qu’est que la lumière ? c’est pourtant elle qui nous permet de voir les couleurs (ça semble évident !), et si la lumière change… Il serait intéressant également d’expliquer comment notre oeil perçoit les couleurs.
Mériterait un chapitre entier également, l’étude de la symbolique des couleurs dans les civilisations… passionnant !


Crédits photos :


2 thoughts on “Comment choisir les couleurs de vos massifs de fleurs

  1. Bonjour Fabrice,

    Je te rassure, il n’y a pas que la tulipe qui fait des fleurs noires, si si ça existe et il y en a bien d’autres comme par exemple chez les iris ( Superstition, study in Black, Black Swan…) , les violas cornuta (Molly Sanderson, Black Bowles, Rocky Black Velvet) , fleur de raiponce noire, les roses trémières noires, et surement encore plein d’autres qui ne me viennent pas à l’esprit.

    De là a faire un massif noir, il ne faut pas exagérer, et puis ça ne serait pas du plus bel effet je pense.

Votre avis nous intéresse, laissez votre commentaire !