Afin de personnaliser votre jardin, vous pouvez lui donner un style (ou un thème, pour le moment nous ferons l’amalgame).
Ce que je viens d’écrire peut paraître paradoxale : en effet comment personnaliser son jardin si l’on respecte un style de composition ? Évidemment, les possibilités à l’intérieur d’un style sont innombrables, et laissent finalement une grande latitude dans la création.

Pourquoi un style ?

Choisir le style de son jardin est une étape clé dans la conception de votre jardin. Mais au risque de vous surprendre, cela n’est pas indispensable ! (voir plus bas).
Choisir son style est donc une étape clé car votre choix aura un impact sur chaque espace de vie, sur chacun des choix que vous serez amenés à faire. L’objectif est simple : concevoir un jardin cohérent dans son ensemble.

Comment choisir son style ?

Faire le choix d’un style plutôt qu’un autre doit-être une évidence. Pour cela, c’est très simple: regardez autour de vous ! C’est l’environnement immédiat qui vous guidera dans le ou les styles possibles. Et s’il y a un élément incontournable, c’est bien le style de votre maison (qui, en toute logique, correspond à vos goûts).  Par exemple, si vous avez une maison bourgeoise sur une grande propriété, vous pourrez choisir un style de jardin à la française. Si vous avez une bâtisse à la campagne au milieu d’un verger, vous pourrez choisir un style plus anglais, par exemple.
L’environnement est donc décisif (l’environnement fera l’objet d’un prochain article). Cependant, vous pouvez aussi faire le choix de vous isoler de l’environnement (dans une certaine mesure, vous aurez du mal à changer le style de votre maison !) par des haies, par des panneaux en bois ou tout autre moyen, pour avoir toute latitude dans le choix de votre style.
Le cas d’un pavillon dans un lotissement peut sembler plus compliqué car les possibilités de styles sont plus réduites (difficile d’intégrer un jardin à la française…), c’est pourquoi la notion de thème est plus appropriée. Mais l’objectif est le même : personnaliser votre jardin avec un brin de cohérence.

Quels sont les styles possibles ?

Commençons par les styles « reconnus » avec quelques explications succinctes, nous en avons déjà cité certains :

  • le jardin à la française : des perspectives, des lignes, des formes géométriques, du buis, des broderies, des roses, des statues… le jardin géométrique par excellence !
  • le jardin anglais : des courbes, des parterres de fleurs vivaces, des prairies… le jardin organique par excellence !
  • le jardin italien :  de composition assez proche du jardin à la française (géométrie, perspectives, statues) mais l’if est préféré au buis, la végétation est plus méditerranéenne, le style plus souple, pas de broderies.
  • le jardin japonais ou zen : du sable, des azalées, des lanternes, des rochers… sans doute le plus difficile à intégrer, et à concevoir tant la symbolique est forte !
  • le jardin arabe ou d’Islam : de l’ombre, de l’eau, des fleurs… que du bonheur ! Mais aussi des treillages, des pavés, le tout dans un jardin clôt.
  • il y a aussi les jardins suspendus de Babylone… mais là, cela va être difficile à recréer !

Ce sont les styles les plus connus dont vous pouvez vous inspirer. Bien entendu, il ne s’agit pas de plagier Versailles dans vos 600 m² de jardin (ce serait vain, pour sûr !), mais vous pouvez intégrer quelques bordures de buis avec quelques rosiers dans une perspective, ou tracer une allée à la façon Jekyll. Vous pouvez avoir un jardin à la française devant la maison et un jardin anglais derrière. Mais surtout évitez le chevauchement des styles ! Votre maître-mot doit être la cohérence.

Quels sont les thèmes possibles ?

En voici quelques-uns très intéressants à travailler :

  • le jardin des cinq sens;
  • la jardin médicinal ou le jardin aromatique;
  • le jardin de curé : fruits, légumes, plantes aromatiques et médicinales, le tout clôt;
  • le jardin d’eau : bassin et cour d’eau, plantes de berges…;
  • le jardin écologique : biodiversité oblige !
  • le jardin botanique : pour les grands espaces.

Mais aussi :

  • le jardin de pluie : alimenté uniquement par les eaux pluviales ! (pourquoi pas ? :-) )
  • le jardin sauvage : la préservation de la nature est l’objectif;
  • etc.

Conclusion

Quelques conseils :

  • Inutile de chercher à copier un style : intégrez-le plutôt à votre environnement.
  • Prenez garde à ne pas juxtaposer deux styles différents, sauf à les délimiter sérieusement (haies…).
  • Utilisez les thèmes pour les petits jardins, ils laissent plus de place à la créativité.

Enfin, choisir un style n’est pas indispensable (comme je vous le faisais remarquer plus haut): le plus beau des styles, c’est le vôtre ! Et il sera apprécié par vos pairs si vous y avez mis, en plus de votre cœur, de la cohérence !

Sources des liens: Wikipédia

Crédit photo : Le labyrinthe, Jardin des cinq sens

Vous avez une expérience à ce sujet ? Partagez-là avec nous en laissant un commentaire !

4 thoughts on “Le style de votre jardin

  1. C’est un peu ce qui manque chez moi… du style. J’ai fait mon jardin au fil des années et il n’y a pas vraiment de cohérence.
    Votre site me donne plein d’idées pour mieux réfléchir à mon jardin.
    Merci beaucoup !

  2. y a t’il des limites de taille pour chacun des styles (thèmes), je veux dire par là, est-ce que tout style,ou thème est faisable quelle que soit l’espace ? Même un tout petit jardin ?

Votre avis nous intéresse, laissez votre commentaire !