Dans cet article, je vais vous expliquer comment tracer vos allées d’accès et autres circulations. Ce sont des recommandations essentiellement techniques qui doivent vous permettre de créer des circulations fonctionnelles.

Les dimensions

Tout d’abord, il faut avoir en tête que vos circulations ont besoin d’une certaine largeur selon leur fonction. On considère qu’une allée carossable doit, au minimum, mesurer 3,50 m de large. Au minimum, car si cette allée est un peu longue (plus d’une quinzaine de mètres), 4,00 m seront plus confortable. Pour une allée piétonne, 1,20 m à 1,40 m sont des dimensions acceptables. Il est nécessaire de pouvoir marcher côte à côte ou de se croiser sans encombre. Ceci est d’autant plus valable pour l’allée principale qui relie la rue à votre porte d’entrée, par exemple. Pour les allées de services, comme celle qui va au cabanon au fond du jardin par exemple, un pas japonais peu suffire. En tout état de cause, ne minimisez pas la largeur de vos allées sous peine de les rendre impraticables.

Le tracé

Lorsque vous dessinez vos allées, freinez vos exaltations à tracer des courbes trop complexes ! En effet, dans la pratique, et les enfants en particulier, prendront un malin plaisir à couper à travers votre gazon, plutôt que de suivre les contours alambiqués de votre allée ! Donc, le plus simple est la ligne droite. Bien entendu, vous pouvez dessiner des courbes, mais à deux conditions au moins :

  • d’abord celles-ci doivent être douces et la direction de départ de l’allée doit être en direction du point d’arrivé;
  • ensuite chacun des écarts doit être justifier : autrement dit, ne faites pas un contour qui ne contourne rien ! Vous pouvez mettre un bosquet d’arbustes par exemple, votre allée semblera le contourner alors naturellement.

Les dénivellations

Les dénivellations peuvent justifier les tracés courbes également. Évidement, il est parfois plus simple de contourner un talus que de l’attaquer de front. Les escaliers sont un autre moyen de résoudre les problèmes de dénivelé, et les escaliers courbent sont envisageable lorsque le dénivelé est très important. Gardez en tête néanmoins que les escaliers sont à éviter autant que possible pour l’accès à la porte d’entrée, les personnes à mobilité réduite comprendront ce que je veux dire…

Le revêtement

Je devrais dire, les revêtements. Selon la fonction de l’allée, tout un tas de solutions sont possible : graviers, dallage, pavage, béton désactivé, carrelage, herbe, pierre etc. Une fois de plus, choisissez un revêtement « pratique » aux vues de l’utilisation de l’allée; évitez par exemple les allées de petits graviers juste devant la porte d’entrée, sauf bien sûr si vous êtes adepte de l’aspirateur !

Conclusion

Vos allées doivent annoncer dès leur départ leur but. Elle doivent s’y diriger le plus directement possible. Enfin, elles doivent être confortables dans leurs dimensions et leur revêtement. Ces contraintes techniques n’impliquent pas obligatoirement un résultat inesthétique, mais elles vous garantissent un résultat fonctionnel !


Si vous souhaitez créer des circulations destinées aux personnes à mobilité réduite, je vous ai préparé un article complet ici.

Vous avez une expérience à ce sujet ? Partagez-là avec nous en laissant un commentaire !

One thought on “Comment dessiner vos allées et circulations

Votre avis nous intéresse, laissez votre commentaire !